les nourritures électroniques

Toute la vie dans une app

Avec Map of Life, le big data et la géocalisation s’allient pour faire de vous un explorateur averti, voire un biologiste enrichissant la plateforme de ses observations

les nourritures électroniques

Toute la vie dans une app

Vous êtes-vous jamais demandé quels étaient tel étrange oiseau croisé en voyage, telle fleur rencontrée en randonnée ou tel batracien baillant au bord de l’étang? Grâce au big data et à la géolocalisation, il suffit désormais d’un smartphone pour se muer en explorateur averti du grand jardin de la vie. L’initiative en revient à Map of Life, un effort de recherche international coordonné par l’Université de Yale.

Une fois l’app téléchargée, il suffit d’activer la fonction «What’s around me» pour connaître la composition de la flore et la faune alentour. Sur l’île de Miyajima au Japon (où cette chronique a été écrite), on trouve par exemple 229 oiseaux, 39 mammifères, 3 tortues, 19 amphibiens, 48 coléoptères et 19 conifères. A chaque espèce correspondent une fiche signalétique, des images et une carte des zones d’habitat.

Il y a plus: Map of Life est mise à jour en fonction des dernières observations par satellite, études académiques, bases de données et recensements. L’utilisateur lui-même peut identifier des espèces et/ou découvrir leur présence en sauvegardant et partageant ses observations sur la plateforme. «Les changements environnementaux, les disparitions d’espèces ou les invasions sont des irrégularités qui restent difficiles à détecter par satellite», explique dans un article le professeur Walter Jetz du Département de sciences environnementales de Yale. «Vos marches en forêt, dans le désert ou dans les prés pourraient devenir des ressources inestimables pour la compréhension locale et globale de la biodiversité.»

Map of Life, pour iPhone et Android. Gratuit

Publicité