Et si Microsoft apportait bientôt une innovation utile dans le monde de l’informatique? Décriée pour sa prise en compte toute relative des besoins des utilisateurs d’ordinateurs, la firme de Steve Ballmer devrait redorer son image le 22 octobre avec le lancement de Windows 7, appelé à faire oublier Vista. La semaine passée, Microsoft a promis une nouvelle avancée avec Security Essentials, un nouvel antivirus qui a pu être testé par plusieurs dizaines de milliers de cobayes, avant un lancement probable cet automne.

Les critiques craindront, à juste titre, une entrée fracassante sur ce marché pour éliminer la concurrence, vu que Security Essentials devrait être livré d’office avec Windows. Les optimistes se réjouiront de cette nouvelle: enfin une concurrence sérieuse sur un marché finalement très figé. Le système gratuit Avast est encore peu utilisé, et c’est en fait le logiciel Norton de la firme Symantec qui jouit aujourd’hui d’une formidable rente de situation. Livré avec de très nombreux ordinateurs en version d’essai valable 60 jours, Norton est si gourmand en ressources que l’on ne peut que souhaiter une concurrence sérieuse dans ce domaine.

Les premiers tests de Security Essentials sont positifs. A voir, dans quelques mois, si Microsoft aura pu faire bouger ce marché. Sans le dévorer entièrement…