Sprint, troisième opérateur américain de télécommunications, a lancé mardi un réseau à large bande aux Etats-Unis.

Ce nouveau service, baptisé Integrated On-Demand Network (ION), utilise la technologie ATM, qui permet d'utiliser la même infrastructure pour transmettre de la voix, de la vidéo ou des données informatiques.

Avec cette technologie, l'usager peut par exemple téléphoner, recevoir un fax et consulter Internet en même temps, et sur une seule ligne, le tout à des débits 100 fois supérieurs aux capacités du réseau téléphonique actuel, affirme l'opérateur.

Sprint a secrètement investi 2 milliards de dollars au cours des cinq années écoulées pour construire son ION. Le système de Sprint permet d'autre part de baisser drastiquement le coût d'exploitation du réseau et fera baisser le prix des communications de plus de 70%. Le service sera proposé aux Etats-Unis aux entreprises à la mi-1999, et aux particuliers fin 1999.

Le réseau longue distance de Sprint couvre les Etats-Unis mais il s'étendra à 36 marchés étrangers dans le courant de l'année 1998 et à 60 dès l'année prochaine. Ajoutons que, dans le consortium Global One, Sprint est partenaire de Deutsche Telekom et France Télécom.

Gabriel Sigrist avec AFP