Une nouvelle créature hybride est née. Elle se prénomme Music Phone Nokia 3300. Elle va plaire aux cafardeux pendulaires, aux accros de l'audio, et surtout aux techno-ados. Uniquement bi-bande (900/1800 MHz), ce téléphone portable GPRS a été conçu «pour le plaisir des oreilles en toute mobilité», selon Nokia. Il est équipé d'un lecteur de musique pour les fichiers MP3 et AAC et dispose d'un haut-parleur intégré ainsi que de nouvelles sonneries polyphoniques (True Tones). Il offre également une radio FM stéréo et un enregistreur numérique.

Une pression sur la touche musique enclenche à choix, la lecture MP3 ou la radio. Des séquences peuvent s'enregistrer par un bouton dédié, soit sur la mémoire de l'appareil (4,5 Mo), soit sur la carte MMC livrée (64 Mo). Elles s'exportent ou s'importent aisément vers un ordinateur, via un câble USB fourni avec l'appareil. Celui-ci joue donc le rôle d'un disque dur amovible, grâce à la carte MMC dont le format reste peu compatible. Cette mémoire peut contenir jusqu'à une heure de musique MP3 ou deux heures au format AAC et l'autonomie d'écoute peut aller jusqu'aux environs de 10 heures.

L'utilisateur peut aussi affecter ces séquences audio à la sonnerie du portable. L'écoute de la bande FM exige impérativement les écouteurs, qui font office d'antenne par le fil. Au bout, un gros connecteur fragilise le branchement. La qualité et le niveau sonore sont bons. Sur le plan technologique, on regrette l'impossibilité d'envoyer des sons par MMS, l'absence de port infrarouge et de connexion Bluetooth.

Fin descendant du modèle 5510 – premier Nokia avec un lecteur MP3 –, le 3300 épouse le design de la N-Gage, la console de jeux mobile du même fabricant. Néanmoins, sa taille et son poids restent conséquents: 11,4 x 6,3 x 2 cm pour 125 grammes. L'écran carré (3,3 x 3,3 cm) comporte 4096 couleurs et son rétro-éclairage blanc offre une excellente lisibilité. Il est similaire au 6800, mais plus petit par rapport aux 7650 et 3650 (3,6 sur 4,3 cm). Le pavé numérique accueille agréablement la composition de numéros de téléphone. En revanche, le bouton rond multidirectionnel, qui facilite la navigation, n'offre pas la possibilité de valider une option, ce qui s'effectue par les deux touches sous l'écran. Ainsi, on est contraint d'employer nos deux mains pour utiliser l'appareil.

Nokia 3300, 598 francs (prix recommandé et sans abonnement).