En téléphonie fixe, tout était très simple il y a quelques années encore: il suffisait de brancher son appareil sur la prise télécom, et le tour était joué. Puis sont apparus les téléphones sans fil, certes très pratiques, mais qui demandaient leur propre alimentation électrique. La tendance actuelle, ce sont les téléphones sans fil multimédia. Comme pour les appareils mobiles, téléphoner ne doit plus être qu'une activité accessoire. Ce qui compte désormais, nous affirment les fabricants et les opérateurs, ce sont les SMS, le réveil ou encore l'horoscope...

Examinons le modèle Top S 600, vendu depuis peu par Swisscom. Première difficulté, l'installation. L'appareil possède en effet deux stations de base, à connecter chacune au secteur: l'une sert à diffuser le signal dans l'appartement, l'autre à accueillir le téléphone. L'avantage, c'est bien sûr que l'appareil peut être posé très loin de la prise téléphonique. L'inconvénient, c'est le casse-tête lié aux prises. L'appareil, conçu par Siemens, est très élégant et ressemble fort à un téléphone mobile. Le hic, c'est que les touches sont beaucoup trop dures. Composer un numéro n'est ainsi pas du tout agréable. L'appareil dispose d'un bel écran couleur, mais la navigation entre les menus est malheureusement trop lente - ce temps de latence devrait être supprimé. Passons à l'écriture - laborieuse - d'un SMS (à 20 ct. l'unité). Quelques secondes plus tard, le message est émis. Enfin presque. Il a fallu chaque fois une dizaine de secondes avant que le SMS soit expédié. Mais cela fonctionne, de fixe à mobile, mobile à fixe et aussi fixe à fixe - à condition bien sûr que les deux correspondants aient un appareil adéquat. Passons sur la synchronisation du carnet d'adresses avec Microsoft Outlook, le choix parmi vingt sonneries ou encore la sélection vocale.

Malgré toutes ses fonctions, ce type de téléphone est encore peu convaincant.

Son prix? 198 francs à l'achat, 13,80 francs par mois en location. Swisscom propose deux abonnements supplémentaires: pour 3,90 francs par mois, 20 SMS sont compris, et le téléphone coûte 35 francs de moins. Pour 7,90 francs par mois, 50 SMS sont compris, ainsi qu'un rabais de 70 francs sur le téléphone.