Beat Vonlanthen pour succéder à Urs Schwaller

Fribourg Le PDC a désigné son candidat

Le PDC fribourgeois a tranché. Il préfère présenter Beat Vonlanthen plutôt que Dominique de Buman pour succéder à son sénateur sortant Urs Schwaller. Plus de 450 délégués se sont déplacés à Neyruz jeudi soir pour participer à cette primaire démocrate-chrétienne sous haute tension. Un moment très attendu de la politique fribourgeoise pour plusieurs raisons. La personnalité des deux concurrents d’abord. Tant le conseiller national Dominique de Buman que le conseiller d’Etat Beat Vonlanthen avaient suffisamment d’expérience politique pour envisager de siéger au Conseil des Etats, et ils ont mené une intense campagne interne pour l’emporter. L’impact de ce choix ensuite. L’UDC et le PLR étaient impatients de connaître le résultat de la soirée pour finaliser leur stratégie et désigner leur propre candidat pour représenter le canton de Fribourg au côté du président du Parti socialiste suisse, Christian Levrat, dont la réélection n’est pas menacée.

Ensemble et unis

Les élections fédérales seront animées dans le canton de Fribourg, c’est certain. Et au sein du PDC, certains pensent que le duel auquel se sont livrés Dominique de Buman et Beat Vonlanthen pendant de longues semaines laissera des traces. Pas pour rien, dès lors, que le président du PDC fribourgeois, André Schönenweid, a averti les délégués à plusieurs reprises: «Il s’agit d’une grande étape. Mais ce n’est pas la campagne devant le peuple. Pour gagner, il faut être ensemble et unis derrière la personne élue ce soir.» Unité et cohésion: pour le PDC, c’est un défi.