Christiane Taubira obsède et booste

La garde des Sceaux se paie la tête d’un serial fâcheux

Ah! qu’il peut être plaisant, parfois, de partager une vidéo sur Facebook qui ne soit ni celle d’un chaton qui se prend les coussinets dans le tapis ou exerce ses griffes sur Médor, ni celle d’un monument antique plastiqué complaisamment par une bande de barbus fanatiques en mal de marketing viral géostratégique.

En l’espèce, c’est une vidéo de la très sérieuse LCP, la chaîne parlementaire de l’Assemblée nationale française, qui a démangé la touche «partage» des internautes.

On y voit le député des Républicains Eric Ciotti, dont la tête de Turc est souvent la ministre de la Justice, Christiane Taubira, interpeller précisément et une fois de plus celle-ci sèchement à l’heure des questions au gouvernement en lui prêtant mille intentions tortueuses.

Invitée à lui répondre, la garde des Sceaux, dont les yeux pétillent et la bouche s’impatiente, s’élance alors dans une réponse dont elle et elle seule a le secret, la manière et l’humour: «J’avoue que malgré toutes ces années passées, vous conservez pour moi quelque chose de mystérieux. Je me demande, je me demande lorsque vous affirmez certaines choses si vous y croyez vraiment. Alors si c’était du temps de ma fringante jeunesse, j’aurais supposé un sentiment contrarié, mais cet hémicycle tout entier a déjà constaté à quel point je vous obsède, dans toute votre expression publique avec une constance qui appelle l’admiration.»

L’Assemblée est hilare, même Copé et certains membres des Républicains rient (sans parler des députés socialistes). Et lorsqu’elle accuse Eric Ciotti de se livrer à «un exercice solitaire», l’on voit et l’on entend à quoi pense soudain toute la représentation nationale. On n’imagine guère autre parlement où pareil débauche d’ironie assumée puisse passer sans encombre. Partagée près de 4500, vue près de 230 000 fois, la vidéo a considérablement amélioré le score d’audience de LCP, dont les vidéos se traînent habituellement à une dizaine de partages.