Shift 2 Unleashed

Circuit fermé

Testé sur XBox 360. Disponible également sur PS3 et PC

Il faut avoir l’œil un tout petit peu affûté pour en découvrir la mention, mais « Shift 2 Unleashed » est bel et bien un nouvel épisode de la franchise à succès « Need for Speed », qui déploie désormais sa licence de jeux de course sur deux plans différents : celui des « poursuites et destructions » - c’était le cas du très réussi « Hot Pursuit » de 2010 – et celui de la simulation, qui nous intéresse ici.

Successeur – il y a là une certaine logique – du « Shift » de 2010, le rejeton 2011 met la barre un peu plus haut : la conduite, même dans des modes de difficulté bas, s’avère extrêmement délicate, chaque erreur ou presque vous reléguant fatalement en queue de classement. Les virages serrés, en particulier, nécessitent des trésors de précision que l’on pouvait laisser sous le pied en affrontant les grands concurrents historiques que sont « Gran Turismo 5 » ou « Forza III ». Cela peut être frustrant, mais celles et ceux qui sont dur(e)s au mal s’en trouveront récompensés car les compétitions en elles-mêmes sont remarquables (malgré un nombre relativement restreint de circuits) : le rendu est impeccable, l’impression de vitesse est au rendez-vous et les ateliers regorgent de gadgets plus ou moins magiques aptes à gonfler votre moteur et votre ego de pilote.

On soulignera toutefois un défaut majeur : à trop vouloir glisser dans le sillage de ses concurrents, « Shift 2 Unleashed » en oublie d’être original : ainsi du mode « Carrière », aux poncifs particulièrement rebattus, surtout dans ce qu’ils ont de plus inutile : on n’a par exemple toujours pas compris le pourquoi des interminables épreuves de drift (dérapage) qui parsèment le jeu. Ni le plaisir qu’on peut prendre à tourner en rond.

Note: 3,5 sur 5

Publicité