L'alerte au virus «Resume», petit frère du célèbre «I Love You» a été donnée dans la nuit de mercredi à jeudi par un laboratoire russe. Revêtant la forme d'un courrier électronique (transmis par le système de messagerie Outlook de Microsoft) et contenant le curriculum vitae en allemand d'un demandeur d'emploi zurichois, le virus s'attaque notamment aux clients UBS e-banking. Il divulgue des informations sur leurs comptes à son (ses) auteur(s), surtout si ces dernières sont stockées sur le disque dur de l'ordinateur, comme le permet le logiciel spécial du code Pin d'UBS.

«Nous avons été alertés jeudi matin, confirme Cédric Dietschy, porte parole de la banque en Suisse romande. Nous avons immédiatement prévenu nos collaborateurs.» Un communiqué de presse et une information aux clients ont suivi dans l'après-midi. «Seule une petite partie des clients de l'UBS banking serait menacés, affirme la banque. Aucun dommage n'a encore été signalé. Un filtre antivirus a été activé.» L'UBS invite ses clients à recourir aux logiciels antivirus existants, et, à tout au moins, de réactualiser ceux qu'ils possèdent. Une hot line (0848.848.062) est à disposition et «évidemment nous allons porter plainte», conclut Cédric Dietschy.

Di. P.