Jon Ticke ne s'en était pas rendu compte, mais c'est sans doute lui qui, il y a quelques semaines, a réussi le mieux à faire la promotion de la caméra EyeToy. Ce participant à la version britannique de Big Brother avait en effet remporté la partie de kung-fu organisée par la BBC. Une partie d'un genre un peu spécial, puisqu'il s'agissait de combattre, par d'habiles mouvements du corps, des petits personnages issus… d'un jeu vidéo. Il s'agissait de l'une des toutes premières démonstrations des possibilités de la EyeToy, la première caméra, développée par Logitech, qui remplace totalement les habituelles manettes, et qui permet surtout au joueur de s'immerger totalement dans l'action.

Quelques précautions

Le principe de la EyeToy est très simple. Cette petite caméra, branchée à l'un des deux ports USB de la Playstation2, et placée près de la télévision face au joueur, filme en permanence, à raison de 60 images par seconde, ses mouvements. Le joueur apparaît ainsi à l'écran, et le moindre de ses gestes est inclus dans la partie. Douze mini-jeux sont d'ores et déjà disponibles sur un même CD.

Parmi eux, un hit semble se dessiner: Wishi Washi. Il s'agit de «laver» le plus rapidement possible une vitre, à l'aide de gestes très rapides des deux bras, afin qu'il ne reste plus la moindre trace de savon sur l'écran. Boxing Chump propose un match de boxe, Plate Spinner donne l'occasion de jongler avec des assiettes, alors qu'UFO Juggler permet de piloter une soucoupe volante. On serait presque tenté d'affirmer que ces jeux requièrent une bonne condition physique, puisqu'il faut s'agiter dans toutes les directions, en utilisant la tête, les bras et les mains, pour espérer passer au niveau suivant. De quoi avoir l'air un rien ridicule dans son salon… A noter que certaines précautions de base sont à respecter: mieux vaut jouer dans un espace dégagé, sous peine de briser, dans un geste désespéré pour attraper un ballon, un vase offert par sa belle-mère. Et mieux vaut renoncer à jouer à deux pour éviter de douloureux chocs!

Applications pour les jeux en ligne

Déjà présentée il y a dix-huit mois au salon E3 de Los Angeles, et disponible ces prochains jours en Suisse, la caméra EyeToy offre des résultats surprenants. L'appareil reconnaît en effet extrêmement bien les mouvements du joueur, ce qui permet de se passer complètement de manette pour naviguer dans le CD.

La caméra permet aussi de prendre en photo le joueur lorsqu'il réalise un meilleur score, une fonction qui ouvre la porte à de nouvelles applications. Le prochain jeu de skateboard «Tony Hawk's Underground» et la nouvelle version de «This is football» offriront la possibilité d'insérer sa photo à la place de l'une des stars sur le terrain. «Lors d'une partie en ligne, on peut aussi imaginer que les autres joueurs vous reconnaissent grâce à votre photo», avance Garreth Hayes, porte-parole de Logitech. Sera-t-il possible un jour de contrôler entièrement un personnage via une caméra? «Je ne crois pas, s'avance Garreth Hayes, car je pense que ce ne sera pas très pratique, et que ce sera… fatigant!»

Sur les deux fabricants de caméras EyeToy, Logitech affirme en être le principal. Egalement fabricant de périphériques pour la Xbox de Microsoft, le groupe vaudois a reçu une bonne nouvelle la semaine passée, avec l'annonce par le géant de Seattle de cesser toute production de joysticks et autres manettes sous la marque SideWinder. Microsoft invoque le trop haut niveau de compétition sur ce marché.