Avec Café des Arts, à 13 h 30 sur La Première, c'est – «Osons prononcer le mot, s'exclame Isabelle Binggeli, directrice des programmes de la RSR – un magazine culturel pluridisciplinaire qui débarque.» «C'est sans aucun doute l'effort majeur de cette rentrée, poursuit-elle. Nous y avons mis des moyens importants (trois postes à plein temps, ndlr), mais je suis convaincue que c'est aussi le devoir d'une chaîne grand public d'être curieuses et d'inviter les gens à lire et à sortir.»

Aux commandes de ce rendez-vous culturel quotidien, les auditeurs retrouveront l'animatrice productrice Geneviève Bridel, entourée chaque jour d'un invité et d'une équipe de chroniqueurs provenant de différents horizons de la RSR (L'Info, La Première et Espace 2). «Nous planchons sur cette émission depuis octobre 1999, explique Pascal Bernheim, chef de la Première. Nous avons fait beaucoup de maquettes car il faut que la mayonnaise prenne. Il ne faut pas se le cacher, on ne s'exprime pas de la même manière sur La Première et sur Espace 2. Café des Arts doit être un pont entre le public et la culture. Il ne s'agit pas d'expliquer la culture, mais de faire partager son enthousiasme.»

Table ronde d'une demi-heure

Au programme donc, une demi-heure quotidienne de table ronde avec un invité, où il sera question de théâtre, d'expositions, de livres, de bandes dessinées et de cinéma. «Peu d'actualité musicale par contre», confirme Pascal Bernheim. Celle-ci est réservée à Trafic et Dix-sept grammes de bonheur sur La Première et à Nota Bene sur Espace 2 (12 h 05-13 h 30), deuxième nouveau rendez-vous culturel lancé par la RSR en lieu et place de Carnet de notes. «Là également, nous voulons élargir les thèmes abordés, précise Isabelle Binggeli. Et aussi, autant que possible, réintroduire de la musique «live» grâce au choix de l'invité, un musicien, en deuxième partie d'émission.» A noter que les deux productions de la mi-journée se partagent les mêmes locaux et les mêmes chroniqueurs. «Il faut penser culture de manière globale pour toute la Radio, explique Isabelle Binggeli, et la décliner ensuite par chaîne.»

Troisième innovation dans la grille «culturelle» de la RSR: Carré d'Art sur Espace 2 disparaît au profit d'Infoculture (17 h 30): un journal d'actualités culturelles, au jour le jour, en Suisse et à l'étranger.

Autres grandes innovations prévues dans les nouvelles grilles d'automne: l'enregistrement en public de l'émission satirique dominicale La soupe est pleine, ainsi que l'arrivée de Jean-Marc Richard dans la tranche 12 h 00 et 12 h 30 sur La Première. Les p'tits loups cèdent la place aux p'tits zèbres qui iront s'installer pour une semaine et en direct dans les écoles et collèges de Suisse romande.