Quel est la ville la plus pluvieuse de Suisse ? Sion ou La Chaux-de-Fond ? Celle où les voitures sont les plus nombreuses : Zurich ou Lugano ? Pour répondre à toutes ces questions, l’équipe Data du Temps vous propose le Dataville, une petite application pour comparer les données des principales villes suisses.

Cette application se veut avant tout ludique, pour appréhender et découvrir nos réalités urbaines autrement qu’en épluchant les lignes d’un austère tableau Excel. Même si les questions que ces données documentent sont fondamentales pour l’avenir de la Suisse.

Cette application est également subjective. Le choix d’indicateurs l’est de fait forcément. Nous avons essayé de couvrir les différents centres d’intérêts que peuvent avoir des habitants. Nous aurions aimé représenter certains indicateurs, sans que les données nécessaires ne soient disponibles. C’est le cas par exemple du prix des loyers.

Proposez vos idées

Enfin, cette application est participative. Nous comptons sur vous sur vous pour l’enrichir de vos idées. Vous pouvez le faire par mail, sur notre compte Twitter ou via notre page Facebook

Un mot pour finir sur la méthodologie. Les données utilisées - les plus récentes à disposition pour chaque série - proviennent de trois sources : l’Office fédéral de la statistique, l’Union des villes suisses et l’Office fédéral de météorologie et de climatologie. Concernant ce dernier, nous avons utilisé la pluviométrie et la température sur les trente dernières années. Nous avons choisi la station météo la plus proche, qui parfois n’est pas exactement installée sur le territoire de la commune.

Pour harmoniser toutes ces données, nous avons construit un indicateur commun, où la plus haute valeur est représentée par 1 et la plus petite par 0. Sur les conseils d’un statisticien, nous avons appliqué une formule Excel (=sin(Indicateur*pi/2)) pour éviter de trop gros écarts, car la taille des bulles qui apparait dans notre application est conditionnée par ces données.