«Ouf!» Voilà ce qu’ont dû penser les services de communication d’Apple et de Samsung en fin de semaine passée. Aucune des deux sociétés ne semble incriminée dans deux accidents survenus ces derniers jours en Chine et en Suisse. Dans le premier cas, le plus dramatique, une jeune fille avait perdu la vie en se faisant électrocuter via son iPhone, qui était alors en charge. Dans le second cas, une Suissesse s’était fait brûler à la cuisse par la combustion d’une partie de son téléphone Samsung, pour un problème de batterie.

Dans les deux cas, il semblerait que ce ne soit pas les composants originaux qui soient en cause, mais des éléments issus d’entreprises tierces, en l’occurrence un chargeur et une batterie de mauvaise qualité. Ces deux accidents doivent du coup, bien sûr, nous inciter à la prudence lors d’achat de pièces de rechange. Des pièces parfois facilement reconnaissables, comme le montrait récemment un blogueur, décortiquant des chargeurs d’iPhone où était inscrit «Designed by California» ou «Designed by China in California» au lieu du classique «Designed by Apple in California».

Autre leçon de ces affaires: contrairement à ce que l’on pouvait penser, les pièces de remplacement ne sont pas si onéreuses. On trouve ainsi en Suisse des batteries pour Samsung S4 d’origine pour 30 francs. Chez Apple, l’adaptateur secteur de remplacement est certes encore affiché à 19 francs, mais certains concurrents le proposent pour quelques francs de moins.