Après Strasbourg en 2001, Montréal en 2004 et Paris en 2007, l’association Ensemble contre la peine de mort (ECPM) réunit du 24 au 26 février au Centre international de conférences de Genève des centaines d’abolitionnistes du monde entier. Autour d’un programme visant à élaborer les stratégies nationales, régionales et internationales, ils chercheront à faire avancer l’abolition universelle de la peine de mort.

Les dessinateurs se joignent à l’effort dès ce jeudi 4 février: la fondation Cartooning for Peace expose une cinquantaine d’œuvres contre la peine capitale à Uni-Mail (bd du Pont-d’Arve 40). Le vernissage a lieu à 18h, aujourd’hui, en présence du maire de Genève, Rémy Pagani, et de Kofi Annan. Il sera suivi d’un débat ouvert au public avec les dessinateurs Plantu (Le Monde) et Chappatte (Le Temps). L’exposition se tient jusqu’au 23 février.