Court-circuit

La double vie de Bill Gates

L’intelligence artificielle fait beaucoup parler d’elle ces derniers jours. La dernière voix qui s’est élevée pour manifester son inquiétude n’est autre que celle de Bill Gates. Le fondateur de Microsoft a affirmé, dans une récente interview ouverte menée par le site Reddit: «Je suis dans le camp de ceux qui se sentent préoccupés […]. Dans quelques décennies, les progrès de l’intelligence seront tels que ça deviendra un problème.»

Bill Gates est si préoccupé qu’il a récemment fait don de quelque 10 millions de dollars à une organisation à but non lucratif, Future of Life Institute, qui demande à être vigilant concernant les progrès technologiques et leur impact sur l’humanité. Le fondateur de Microsoft n’est pas le seul à tirer la sonnette d’alarme. Juste avant lui, le physicien Stephen Hawking, avait déclaré que «le développement d’une intelligence artificielle complète peut signifier la fin de l’espèce humaine». Et Elon Musk, fondateur de Tesla, avait lui aussi demandé de faire très attention.

Reste que les paroles de Bill Gates sont suivies d’actes qui laissent songeur. L’homme supervise en effet une équipe, au sein de Microsoft, travaillant sur un super-assistant numérique intelligent. «Il serait capable de se souvenir de tout et serait apte à vous aider à trouver et retrouver des choses et vous aider à déterminer ce à quoi vous devrez prêter attention», a affirmé Bill Gates lors de… la même séance d’interview.