A la RSR, la grande question de la semaine aura donc porté sur le Forum de Davos. Bien que les traitements – tant de Davos que de son contre-sommet brésilien – aient été soignés, en particulier dans le Forum de 18 h, les positions affichées par deux journalistes ont mis le feu à la maison. Ouverture du bal le lundi par Urs Gfeller: dans un commentaire, celui-ci peste contre cette nouvelle «pensée unique» qu'est l'antimondialisation, un «slogan à la mode». Jeudi, en ouverture du Forum, son collègue Philippe Le Bé dresse un portrait attendri des leaders rencontrés au centre de congrès, qui ont compris, assure-t-il, la dimension «éthique, voire religieuse», de l'économie. En studio, Pascal Décaillet tombe manifestement de sa chaise et s'y prend à deux fois: «Mais vous êtes sous le charme, Philippe!» Dimanche, ces points de vue sont éreintés dans La Soupe est pleine. Ces journalistes posaient pourtant de bonnes questions. Les réactions montrent que la radio – au même titre que les autres médias, et sans doute comme bien des tablées d'amis ces derniers jours –, a vécu à l'antenne son mini-Davos interne. Entre débats rationnels et guerres de tranchées.