Google reste dominant sur ce marché dont il s’octroie environ un tiers des recettes mondiales, mais Facebook a vu sa part doubler en deux ans, pour atteindre 8% cette année, selon la société de recherche eMarketer. Le réseau social au 1,3 milliard de membres progresse surtout dans les annonces mobiles: sa part y est passée de zéro à 20% entre 2011 et 2014. Or c’est ce créneau du marché qui croît le plus vite, avec des recettes parties pour doubler cette année à 36,5 milliards de dollars, un quart des revenus totaux de la publicité en ligne.

Continuant sur sa lancée, Facebook vient de lancer une nouvelle plateforme, Audience Network, qui permet d’exploiter les données recueillies sur ses utilisateurs pour cibler des publicités diffusées dans des applications mobiles tierces. Ces dernières sont un moyen croissant d’accéder directement aux services en ligne depuis un smartphone.

«Avec l’identifiant Facebook, ils peuvent suivre les gens à travers différents appareils et comprendre leur comportement», indique Cathie Boyle, spécialiste en marketing mobile pour la société de recherche eMarketer. «Maintenant ils laissent les publicitaires profiter de ces informations au-delà de Facebook, ce qui revient à s’attaquer à Google.»