Au-Delà Numérique

Facebook propose une nouvelle option pour après la mort

Facebook offre une nouvelle option, d’abord à ses usagers américains, pour gérer son profil ou sa page personnelle après sa mort. Ce pourra être la mission de son légataire officiel Facebook. Bienvenue dans Legacy!

Qu’adviendra-t-il de nos données Facebook, non pas aujourd’hui, mais à l’heure de notre mort? Cette question parcourt la Toile depuis que nous sommes des milliards à être membres du réseau social. Et depuis qu’un certain nombre d’entre nous sont passés de vie à trépas.

En 2009, rappelle Libération, Facebook avait déjà prévu le cas de figure et proposé dans les paramètres d’utilisation un formulaire permettant de transformer le profil ou la page d’un défunt en mémorial.

Il suffisait, pour ce faire, d’ouvrir une demande de commémoration. Facebook expliquait: «Lorsqu’une personne décède, nous transformons son compte en compte de commémoration si un membre de sa famille ou un ami en fait la demande. Vous pouvez en savoir plus sur ce qui se passe lorsqu’un compte est transformé en compte de commémoration. Si vous souhaitez que le compte d’un être cher soit transformé en compte de commémoration, veuillez utiliser ce formulaire pour nous en informer.»

Dès ce jeudi 12 février 2015, Facebook propose à ses usagers, américains d’abord, puis, petit à petit dans les autres pays (inutile donc de s’exciter trop vite, l’option n’est pas encore disponible en Suisse), une nouvelle fonctionnalité: celle de désigner son légataire. Lequel pourra effectuer un certain nombre d’opérations (mais un certain nombre seulement), comme communiquer avec les amis et abonnés du défunt, ajouter des photos, etc. C’est ce qu’expliquent dans un post fort détaillé Vanessa Callison-Burch, cheffe de produit, Jasmine Probst, stratégiste de contenu, et Mark Govea, ingénieur software.

Publicité