En ces jours mémorables, il est presque aussi difficile d'échapper à la Fête des Vignerons que certains autres étés au Mondial de football. L'événement n'épargne bien sûr pas la TSR. Isabelle Biolley arbore chaque soir son plus doux sourire pour animer un quart d'heure hypervaudois et terriblement enjoué sur la première chaîne. L'un des plus délicats sujets de conversation qu'elle doit gérer est bien sûr le temps qu'il va faire. Les ravissantes pèlerines bleues de la Fête nous ont déjà été présentées sous toutes leurs coutures et hier soir, Philippe Jeanneret, en polo décontracté, a su adapter son sourire à des prévisions météo plus que mitigées.

A en croire le micro-trottoir, l'Esprit de la Fête reste, lui, envers et contre tout nuage au beau fixe. Mais malgré – ou à cause de? – la bonne humeur de mise et l'accent vaudois qui éclatent à chaque image, on peut s'interroger sur l'impact publicitaire de ce moment télévisuel offert à la gloire de la Fête. L'aperçu donné hier des petits spectacles annexes saupoudrés dans la ville et les quelques images de l'ambiance torride censée régner dans les caveaux ne donnait pas vraiment envie de courir à Vevey. Même si on va y aller de toute façon, c'est évident.