Après l'OMS et l'OMC, une nouvelle réunion au sommet aura pour cadre Genève. Du 21 au 24 juillet, Palexpo accueillera près de 3000 acteurs d'Internet dans le cadre du colloque annuel d'Internet Society, baptisée Inet'98. L'organisation de cette manifestation est surtout la concrétisation de l'effort commun des autorités cantonales, de l'université et de divers sponsors, en particulier la Fondation Genève Place Financière, pour asseoir le nom de Genève sur la carte mondiale des communications.

Mais qu'est-ce Internet Society? Si Internet n'appartient pas à Internet Society (ISOC), l'organisation joue un rôle capital dans les coulisses du web. Tout à la fois forum, régisseur ou missionnaire d'Internet, l'ISOC contribue à garder Internet ouvert et utilisable par le plus grand nombre. Forte de plus de 7000 individus et 100 organisations représentant 150 pays, l'association, créée en 1991, a été rejointe en 1992 par quelques-unes des personnes les plus influentes dans le développement d'Internet. «Internet est encore un réseau fragile. Il n'a rien d'une structure monolithique. Jusqu'à ce jour, c'est l'autorégulation qui a dominé. Pour ISOC, il y a lieu d'accompagner cette croissance et surtout de préserver ce fonctionnement collectif pour le bien de tous», confie Ernst Messmer, directeur de l'informatique chez Lombard Odier & Cie et très actif dans les coulisses de la manifestation.

Si tous les problèmes d'Internet ne sont pas réglés par Internet Society, son rôle régulateur est capital. «Nous recherchons ce qu'on peut appeler un consensus approximatif car il est difficile de mettre tout le monde d'accord et de manière définitive dans un environnement très évolutif et en proie de gros intérêts financiers» commente Alan McCluskey, chargé des relations avec les médias au sein de l'ISOC.

Un secrétariat permanent à Genève

«Depuis un an, confie Georges Urban, ancien président de la Bourse de Genève, nous avons été alertés par l'importance de cet événement pour Genève. De la défunte Bourse, nous avons investi quelques fonds (n.d.l.r. près de 300 000 francs) qui restaient à notre disposition pour l'organisation de l'événement mais aussi et surtout pour que cette rencontre se prolonge concrètement». Au-delà d'Inet'98, deux objectifs précis sont poursuivis: établir la présence d'un centre international de l'ISOC à Genève sous forme d'un hub couvrant l'Europe, l'Afrique et le Moyen-Orient et surtout repositionner le nom de Genève sur la carte mondiale d'Internet. En effet, si Genève est le berceau du Web, la ville a totalement loupé l'occasion de retenir les forces techniques d'Internet dans son giron, reconnaît volontiers Ernst Messmer. «Dans l'énergie que nous mettons tous, et M. Urban en tête, à ramener Genève en tête du peloton, il y a incontestablement le désir de corriger ce qui n'a pas été fait à l'époque. Alors, Genève n'a pas su reconnaître la valeur de cette innovation. Aujourd'hui, elle ne doute plus un instant de l'enjeu d'Internet.»

Portés par ce dessein, plusieurs énergies se sont fédérées pour relever ce défi. Le Département cantonal de l'économie, de l'emploi et des affaires extérieures qui, allié à l'initiative de Genève Place Financière, a su convaincre Internet Society des atouts de Genève et de la validité de l'objectif de faire du canton «un centre de compétence en matière de technologie de l'information et de la communication». Mais aussi l'Université de Genève qui met à la fois ses compétences et son matériel informatique pour Inet'98 et les workshop qui s'y tiendront en ouverture du congrès.

Enfin, une trentaine de permanents, dirigés par Lynn Saint-Amour (ex-employée d'ATT et de Digital), travaillent à l'organisation de l'événement qui accueillera parmi les intervenants attendus, le commissaire européen Martin Bangemann et le conseiller spécial de Bill Clinton, Ira Magaziner, chargé des problèmes d'Internet. La dernière journée d'assise sera notamment consacrée au crucial problème de la gestion des noms des sites sur le réseau.

Pour toute information sur Internet Society et Inet'98, consulter le site www.isoc.org/inet98