Pour marquer ses dix ans, l'Association vaudoise pour la construction adaptée aux handicapés (Avacah) a mandaté les étudiants du Département de communication visuelle de l'Ecole cantonale d'art de Lausanne (ECAL) afin qu'ils réalisent une série d'affiches pour promouvoir ses buts et sensibiliser la population aux difficultés quotidiennes des handicapés. Sur la trentaine de travaux soumis, trois ont été retenus. Ils sont signés par Nathalie Rebholz, Sylvain Bruschweiler, Joël Nelström et Philippe Galowitch. Ils ont été présentés hier à l'occasion de la Journée internationale des personnes handicapées.

Problème de concurrence

«Nous ne réalisons ce type d'opération que sporadiquement, au rythme d'une à deux fois par année, signale Pierre Fantys, responsable de la spécialisation photographie du Département de communication visuelle. D'abord parce que nous ne souhaitons pas concurrencer les professionnels sur un marché en crise, ensuite parce qu'il est rare que les projets qui nous sont soumis contiennent les enjeux pédagogiques nécessaires à l'engagement d'étudiants.»

L'ECAL est «énormément sollicitée», ajoute Pierre Fantys, certains annonceurs espèrent obtenir ainsi des projets d'avant-garde à bon prix, sans pourtant fournir d'intérêt particulier pour les étudiants.

Pour la campagne de l'Avacah, les étudiants ont dû rencontrer des handicapés et se renseigner auprès d'associations avant de passer à la phase de création, «une condition nécessaire afin d'éviter toute dérive vers le bon sentiment», explique Pierre Fantys. Les trois projets retenus abordent les thèmes de la mobilité dans un contexte urbain inadéquat, des mauvaises adaptations de matériel, souvent perçues comme du bricolage par les handicapés, et des entraves sociales liées à la perception de leur état.

Grâce au soutien logistique et financier de la Banque Cantonale Vaudoise, de Kodak, de la Société générale d'affichage (SGA), des Transports lausannois (TL) et de la Loterie romande, les trois visuels sélectionnés sont présents depuis lundi sur les panneaux vaudois de la SGA, en format mondial présentant une affiche de texte et deux visuels. Dès le 17 décembre, dans une trentaine de bus adaptés aux handicapés, les TL présenteront la campagne sous forme d'affichettes. Enfin, du 17 janvier jusqu'à la fin février, l'ensemble des projets réalisés par l'ECAL sera exposé dans le hall de l'école. Ils seront constitués en fonds d'images à la disposition des associations qui représentent les handicapés.