La série des Socom, en exclusivité sur consoles Sony, nous a habitués à de l'action militaire par équipe, où l'on contrôle directement une partie de ses soldats. Ce troisième épisode sur PSP change radicalement de repères, en proposant un jeu davantage basé sur la stratégie et la préparation des actions. Le scénario vous plonge dans l'enfer d'opérations militaires au Panama, où un groupuscule terroriste, la «Mano», a kidnappé votre ambassadeur.

A la différence d'un jeu d'action classique, vous ne dirigez pas ici directement les quatre soldats, mais vous allez programmer leurs actions tel un stratège qui communiquerait via un PC fixe. Vous pouvez donner des ordres soit aux quatre soldats, soit à l'équipe Alpha ou Bravo (respectivement composées de deux hommes chacune), soit encore individuellement. La liberté est totale. Les possibilités sont, si ce n'est infinies, du moins largement suffisantes.