– Rayman 3: Hoodlum Havoc, pour PS2

Rayman 3: Hoodlum Havoc se devait d'être un bon titre, au vu de la rude concurrence parmi les jeux de plateformes.

Dès le début, on reconnaît l'ambiance de la série Rayman. Ce dernier opus ne déroge pas à la règle en proposant un scénario farfelu et un humour décapant.

La jouabilité est excellente. Les quelques modifications apportées par rapport aux précédents épisodes rendent le jeu plus intensif. Les mouvements de caméra sont bien réalisés et immergent totalement le joueur dans un monde délirant.

Esthétiquement, Rayman 3 est très réussi. Les décors sont variés et fourmillent de détails. Chaque mouvement est parfaitement fluide, même lorsque plusieurs personnages agissent simultanément. La bande son est également un point fort et la musique est toujours adaptée au décor.

La progression dans le jeu est variée et propose des challenges toujours motivants. Régulièrement, des monstres plus imposants barrent la route du héros. Ces derniers sont difficiles à battre, sans que cela ne décourage toutefois le joueur.

Rayman 3 offre ainsi une durée de vie plus que correcte, surtout si l'on souhaite terminer le jeu à 100%. Pour les amateurs d'ambiance déjantée, Rayman 3 est l'un des meilleurs jeux de plateformes disponibles sur Playstation 2.

Distr. ABC Software, 99 francs.

– ATV Quad Power Racing 2, pour PS2 (QPR2)

Ce jeu propose des courses de quads, bolides tout-terrain munis de quatre roues. Comme tout jeu de course, QPR2 possède les modes carrière, course simple et contre la montre.

Si l'on progresse dans le mode carrière, les figures, véhicules et capacités proposés au joueur augmentent. On trouve également un mode défi, offrant au joueur de parfaire sa maîtrise de l'engin. Ce mode est une réussite, mais il est regrettable qu'il ne contienne pas plus d'épreuves. Autre mode disponible, le freestyle permet d'exécuter des figures dans un parcours truffé de sauts. Une gestion des figures plus évoluée aurait rendu ce mode incontournable.

Les niveaux sont réussis, mais trop gentils. Ils manquent de dénivelés vertigineux, mais sont tout de même agréables à parcourir et offrent une bonne diversité. Il y en a 15, ce qui donne au jeu une durée de vie honnête.

Graphiquement, les différents niveaux sont d'une qualité inégale mais correcte. Du côté de l'animation, on constate un bon résultat malgré quelques ralentissements. La bande sonore n'offre que 8 titres punk-rock. On écoute donc souvent la même chanson.

Au final, QPR2 est un jeu qui manque d'originalité mais qui, par ses bons côtés, est un titre très divertissant.

Distr. ABC Software, 99 francs.