Cela devait finir par arriver. A force de dominer la concurrence, Konami s'est doucement endormi sur ses lauriers. Pour la première fois, son titre phare, Pro Evolution Soccer, rougit de la comparaison avec FIFA, dont la dernière mouture, logiquement baptisée FIFA 2008 (tous supports), rehausse nettement les standards en matière de réalisme. Le passage à la haute définition ne passe pas inaperçu (c'est d'ailleurs le cas pour plusieurs jeux de sport). Installé devant son écran, on croit parfois assister à un véritable match, tant les animations ont été soignées. Pro Evolution Soccer garde la main sur PS2, mais force est de constater que son portage sur les consoles next-gen a été bâclé. Certainement la plus grosse déception de l'année.

En matière de basketball, NBA 2K8 (Xbox 360, PS3, PS2) remplit son contrat en détrônant son prédécesseur, et devient la nouvelle référence du genre. Côté hockey, NHL 08 (Xbox 360, PS3, PC, PS2) décroche sans mal la première place.

Enfin, dans le genre très technique des jeux de combat, l'excellent Virtua Fighter 5 (Xbox 360, PS3), jouable en ligne sur Xbox 360, met tout le monde d'accord.