Voici déjà le quatrième volet de la série des Splinter Cell. Sorti sur Xbox en 2002, le premier épisode avait révolutionné le genre «infiltration» avec ses animations impeccables et ses gadgets à gogo. Par la suite, Ubisoft s'était quelque peu contenté d'exploiter le filon. Bonne nouvelle, Splinter Cell Double Agent rafraîchit le concept; sans marquer de rupture nette avec les anciennes moutures, il parvient pourtant à renouveler l'expérience de jeu. Plus dramatique, le gameplay se veut surtout davantage ouvert, laissant de la liberté au joueur pour accomplir ses objectifs. Ainsi, durant toute l'aventure, le héros Sam Fisher devra endosser le rôle d'agent double: celui d'une taupe au service de la NSA, infiltrée au sein de l'organisation terroriste américaine James Brown Army. Il s'agira donc de jouer sur deux tableaux pour conserver la confiance des uns et des autres. L'arrivée de phases d'infiltration diurne rend également les missions plus délicates et prenantes.