L'internaute se fait une première impression du site en 50 millisecondes, selon Gitte Lindgaard, de l'Université Carleton d'Ottawa, et ses collègues, et ce jugement rapide influence durablement le visiteur. Les chercheurs ont présenté à des volontaires des images extrêmement rapides - un flash de 50 millisecondes - de différentes pages d'accueil de site web, rapporte la revue Nature sur son site internet. Ces volontaires devaient donner leur avis sur l'attractivité de la page, qui avait été évaluée plus longuement auparavant par les chercheurs. Ils ont eu la surprise de constater que les verdicts express correspondaient à ces évaluations. Ces travaux sont publiés dans la revue Behaviour and Information Technology.