Lorsqu’il s’agit d’archives numériques, les Américains ne font pas les choses à moitié. En témoigne la caverne d’Ali Baba que constitue le site de la Bibliothèque du Congrès (www.loc.gov/index.html): des milliers de documents, photos, films, sons, textes et web documentaires s’y précipitent en libre accès . Ces jours, c’est Jung qui tient la vedette d’une table ronde de deux heures et demie sur le thème du vieillissement. L’attention de l’internaute captée, elle plonge tout droit dans l’exposition online que la LOC consacra au fameux Livre rouge . On y découvre, en particulier, une section dédiée à l’héritage culturel de Jung à travers des artistes comme Martha Graham, Federico Fellini, Jorge Luis Borges et, du côté du cinéma, Star Wars, via le mythologue et ami de George Lucas, Joseph Campbell . Et c’est parti pour un butinage intensif parmi les quelque 132 références numériques que compte la Bibliothèque autour du psychiatre suisse . Et nous qui étions partis pour vous parler d’un tout autre trésor de la LOC: un web documentaire consacré aux relations de Winston Churchill avec les Etats-Unis , où brille un extrait télévisé du président Kennedy lorsqu’il décerna au géant britannique la citoyenneté d’honneur des Etats-Unis… C’est cela le charme spécifique de ce site: il vous emporte toujours là où vous n’auriez jamais pensé aller. On appelle cela: la «sérendipité» .