«L’élection a offert une démonstration impressionnante de démocratie. C’est une victoire pour tout le monde en Ukraine», a déclaré le président de l’Assemblée parlementaire de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), Joao Soares, cité dans un communiqué.

«C’est le résultat de la révolution démocratique orange de 2004 qui fait que des élections honnêtes et libres sont aujourd’hui possibles dans l’ex-république soviétique», souligne M. Soares. «Il est temps maintenant pour les dirigeants politiques du pays d’écouter le verdict du peuple et de faire en sorte que la transition de pouvoir soit pacifique et constructive», ajoute-t-il.

Tagliavini: «un choix clair»

Le scrutin a été bien organisé. Les électeurs avaient «un choix clair», a estimé pour sa part la Suissesse Heidi Tagliavini, cheffe de la mission d’observation du bureau de l’OSCE pour la démocratie et les droits humains.

Les observateurs de l’OSCE ont loué l’indépendance des médias et la pluralité politique prévalant dans le pays. Ils ont demandé que certains différends concernant la législation électorale soient réglés d’ici au prochain scrutin.

L’OSCE avait déjà qualifié de démocratique le premier tour de la présidentielle, il y a trois semaines, ainsi que des scrutins précédents.