Lettres

Louis Pergaud

Louis Pergaud, auteur animalier

Né le 18 janvier 1882, dans le Doubs, Louis Pergaud est un enfant sensible que la nature émerveille. Il devient instituteur comme son père. Mais la séparation de l’Eglise et de l’Etat, en 1905, provoque des tensions que l’enseignant républicain, laïc et socialiste accuse durement. Son mariage bat de l’aile. Taquiné par la muse poétique, il monte à Paris. Après deux recueils de poèmes, Louis Pergaud s’oriente vers le récit animalier. De Goupil à Margot remporte le Prix Goncourt en 1910. Suivent La Revanche du Corbeau, La Guerre des boutons, Le Roman de Miraut qui ressuscitent les enchantements de son enfance rurale. Mobilisé en 1914, il est envoyé à Verdun.

Le «Balzac des Bêtes» travaillait sur Lebrac bûcheron. Il prévoyait La Grande Equipée de Mitis, un roman sur un chat. Cet antimilitariste fervent meurt le 7 avril 1915. Haché par l’artillerie française… Tombé au champ d’horreur comme Alain-Fournier, Apollinaire ou Charles Péguy. A.D.

Publicité