Des dizaines de milliers de Syriens ont manifesté lors du premier vendredi du ramadan en appelant la communauté internationale à les soutenir alors que la répression de la contestation par le régime a fait au moins dix morts près de Damas et à Homs selon des défenseurs des droits de l’homme. L’agence de presse officielle Sana a fait de son côté état d’une embuscade ayant tué deux membres des forces de l’ordre dans le nord-ouest du pays.

Les contestataires syriens avaient lancé, comme tous les vendredis, sur la page Facebook «Syrian Revolution 2011», un appel à la mobilisation avec pour slogan: «Dieu est avec nous. Et vous?» Les défilés étaient dédiés à Hama, ville rebelle où l’armée a lancé dimanche une vaste offensive qui a fait plus d’une centaine de morts. Vendredi, elle était toujours isolée.

La chef de la diplomatie américaine, Hillary Clinton, a réclamé de nouvelles sanctions pour «faire payer» à Damas les 2000 morts dont elle accuse le régime d’être responsable. Un collectif de soutien au peuple syrien en lutte pour sa liberté a par ailleurs été créé à Tunis par diverses ONG et personnalités.