La 3DS a du mal à démarrer: le nouveau bébé de Nintendo n’a pas encore atteint son public. Il faut dire qu’en plus d’un casting de sortie pas excessivement relevé, peu de jeux sont venus la nourrir jusqu’à maintenant. Seuls les éditeurs-tiers s’y étaient investis. Il est temps maintenant pour le maître de maison de se lancer dans la course. Pas de licences nouvelles chez Nintendo, mais le recyclage mis à jour d’anciennes gloires de la firme nippone, en l’occurrence Mario. Pas moins de deux titres emblématiques sortent avant les fêtes: «Mario Kart 7» et «Mario 3D Land».

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Nintendo n’a pas perdu son savoir-faire et reste l’éditeur qui maîtrise le mieux ses propres consoles. «Mario 3D Land» reprend le principe de Super Mario Bros en proposant un parfait jeu de plateformes composé de huit «univers» eux-mêmes divisés en plusieurs parties. Si les thématiques reviennent, la difficulté se fait progressive. Toujours au menu: la possibilité de se «transformer» en Mario écureuil, en Mario volant, lanceur de boomerangs ou invincible. Et si l’on meurt trop souvent, il est possible de recourir à une feuille spéciale qui rend totalement invincible, voire de prendre des «ailes» qui mèneront directement à la fin du niveau… Ces derniers sont bien pensés, drôles, mais presque un peu courts.

Autre grosse licence que Nintendo lance dans la course : «Mario Kart». Un classique des classiques, mais qui fonctionne toujours aussi bien, seul ou à plusieurs. Les circuits sont comme d’habitude bien dessinés, la prise en main sur la 3DS est facile, presque instinctive. Le jeu est nerveux, drôle, sans surprise mais très efficace. Certainement la meilleure publicité pour asseoir définitivement la dernière née de Nintendo dans le monde des portables.

Note : Mario Kart 7 : 4,5 sur 5

Mario 3D Land : 4 sur 5

Age : 3 ans