On ne dira pas que « Lost Planet 2 » brille par son inventivité scénaristique : ce jeu de tir à la première personne est avant tout conçu pour l’expérience online et les campagnes solos qu’il propose se résument à des scènes d’affrontement disjointes. Mais il faut reconnaître que les plateaux en question sont par moments proprement ébouriffants : la planète EDN III abrite en effet une foule d’aliens tous plus étranges et monstrueux que les autres. Ces Akrids – tel est leur nom – se caractérisent par une inventivité formelle débridée (esthétiques insectoïdes, amphibiennes ou totalement azimutées) et une robustesse promettant de patientes minutes passées à en découdre avec les dites bestioles. On fermera donc les yeux sur l’incurie de la trame narrative de « Lost Planet 2 » pour les conserver grand ouverts sur l’expérience visuelle de la chasse au monstre…

Note : 3,5 sur 5