Une surface d'une demi-feuille de papier A4, un poids plume de 920 grammes et un look de jouet pour enfant. Enfin en vente en Suisse, l'ordinateur Eee du fabricant taïwanais Asus surprend. Et ce dès l'ouverture du carton. En 10 secondes, la batterie est clipée, l'ordinateur raccordé au secteur. En 28 secondes, le Eee est allumé et près à l'emploi. Rajoutez une minute pour se connecter à Internet, soit via un réseau Wi-Fi, soit par le réseau de téléphonie mobile. Car cet ordinateur est vendu par Orange avec une petite clé USB équipée d'une carte SIM. Passons au test.

• Impression générale

D'une compacité impressionnante, le Eee peut s'emporter n'importe où. Du coup, le clavier de 80 touches est petit, et requiert des doigts fins ou une bonne agilité pour ne pas multiplier les coquilles. L'ensemble du clavier a tendance à légèrement se soulever lors de la frappe, ce qui est un peu dérangeant. Le pavé tactile («touchpad») est petit, mais de bonne qualité. Par contre, le bouton unique situé juste en dessous n'est pas du tout agréable à utiliser. Dommage qu'il n'y ait qu'un seul bouton. On préférera connecter une souris en USB - trois ports sont présents.

L'écran de 7 pouces (17,5 cm) de diagonale offre une résolution de 800 x 480 pixels, ce qui est excellent, même lorsque l'on ne se trouve pas sur secteur. Certes, certaines pages web ne s'affichent pas entièrement et il faut «scroller» sur les côtés, mais ce n'est pas gênant. Les haut- parleurs situés des deux côtés offrent un son de très bonne qualité.

• La connectivité

L'ordinateur repère facilement les réseaux Wi-Fi et s'y connecte rapidement, aucun souci de ce côté-là. Idem pour la clé USB Orange: il suffit de lancer le logiciel de connexion pré-installé et d'inscrire le code PIN, et c'est réglé. Par contre, immense déception lorsque l'ordinateur a été utilisé dans les trains entre Genève et Lausanne: les coupures de réseau ont été nombreuses, et rares furent les moments où l'appareil a réussi à capter le réseau 3G. Il a souvent fallu se contenter du GPRS, bien trop lent.

• Les applications

Que faire avec cet Asus? Du traitement de texte ou utiliser un tableur via OpenOffice pré-installé, par exemple. Vu la taille du clavier, on ne rédigera pas une thèse. Mais sans problème des textes de plusieurs milliers de signes. Skype est aussi pré-installé, tout comme Pidgin, logiciel de messagerie instantanée compatible avec des comptes Yahoo! et MSN. Firefox est agréable à utiliser. Des raccourcis pour utiliser son compte Hotmail ou Yahoo! sont présents, mais l'on préfère configurer la messagerie Thunderbird, elle aussi déjà disponible. La configuration va nécessiter une petite demi-heure, et l'importation des contacts est un peu acrobatique. Mais ça marche, et l'on dispose ainsi d'une vraie messagerie en déplacement.

L'ordinateur dispose d'une Webcam (résolution de 0,3 million de pixels) et d'un magnétophone, qui s'avèrent pratiques. Il est relativement facile de retrouver photos et vidéos sur la mémoire de l'ordinateur. Une mémoire anecdotique: 4 Go au total, mais seuls 1,3 Go sont réellement libres. Il faut donc l'utiliser avec des clés USB à mémoire importante.

• D'autres logiciels?

Les novices n'essaieront pas d'installer d'autres logiciels. Car cet Asus n'est pas livré avec une version de Windows, mais avec une distribution de Linux, Xandros pour être précis. Impossible ainsi d'installer iTunes: il n'existe pas en version Linux. Il est relativement difficile d'installer Picasa, car il faut savoir que Xandros appartient à la famille Debian de Linux... Bref, c'est possible, mais il faut du temps pour trouver la bonne version à télécharger, et l'écriture de quelques lignes de code est souvent nécessaire. De quoi ravir les technophiles, qui trouveront davantage d'informations sur les sites http://www.eeepc-logiciels.com et http://forum.eee-pc.fr/. Les autres - la majorité - se satisferont amplement des logiciels pré-installés.

• L'autonomie

Asus annonce quatre heures en théorie. Malheureusement, il semble impossible d'atteindre ce résultat. La machine a tenu 35 minutes en train en utilisant la clé USB pour se connecter à Internet, plus 70 minutes à domicile en utilisant le Wi-Fi, et en même temps thunderbird et en affichant des vidéos via YouTube. Verdict: moins de deux heures en très haute utilisation. Si seul le traitement de texte est utilisé, l'on atteint les trois heures. Heureusement, la batterie se charge rapidement.

• Le prix

Orange vend le Eee 399 francs en Suisse avec la clé USB de connexion. Il faut souscrire en parallèle un abonnement pour le transfert de données. Par exemple 10 francs par mois et 2,50 francs par jour de connexion. Ou alors, pour une utilisation plus intensive, 49 francs par mois pour 2,5 Go de données transférées. Des machines Eee sont aussi en vente, sans abonnement, dès environ 480 francs via le site toppreise.ch. Attention à acheter un appareil avec clavier suisse romand.

• Verdict

Légère et disposant de tous les logiciels de base, cette machine est très convaincante. De plus, payer environ 400 francs pour un ordinateur portable aussi complet semblait totalement inimaginable: c'est désormais possible.

Bien sûr, on ne demandera ni montage vidéo ni construction de site web à cet Asus. On regrettera aussi la faible autonomie de la batterie. Autre déception: l'ordinateur «plante» souvent - un peu comme une machine tournant sous Windows... Il a fallu plusieurs fois le redémarrer, ou au moins fermer de force des applications qui ne répondaient plus.