Réseaux sociaux

Mondial de foot: le match Suisse-France se joue aussi sur Twitter

Un match au sommet virtuel entre twittos des deux pays: RTS Sport prévoit ce vendredi soir une opération originale pour le deuxième écran. Avec des avatars de joueurs, un arbitre et, on l’espère, une bonne dose de chambrage

Ce soir, le match de foot se joue aussi sur Twitter

Mondial Un 2e écran pour le Suisse-France

C’était quelques jours après le tirage au sort des poules de la Coupe du monde de football au Brésil en décembre dernier. «Nous nous sommes dit, avec David Labouré, responsable des relations en ligne de la RTS, que le fait d’avoir un futur match Suisse-France était une occasion à saisir pour créer un match sur les réseaux sociaux.»

Voilà une des raisons pour lesquelles s’est tout de suite enthousiasmé Jérôme Brunet-Moret, chef de projet pour RTSsport.ch. «C’était une manière d’innover» que de proposer un match au sommet entre twittos, selon lui. Qu’est-ce à dire? Que lors du duel franco-suisse de ce vendredi soir à Salvador de Bahia, il y aura possibilité de suivre la confrontation sur un deuxième écran, via Internet, à l’adresse 20juin.rts.ch.

Le principe: sur une page web spécialement conçue pour l’opération et adaptée aux appareils utilisés par les mobinautes, 11 twittos français et 11 twittos helvétiques, en avatars des joueurs réels, se feront face et commenteront le match en direct.

De leur point de vue, évidemment. Qu’une équipe de personnes des deux pays – plus un arbitre virtuel –, convoquée en studio par la RTS, assumera avec trois consignes: l’humour, un gentil chambrage sans que ça dérape et un effort particulier de chacun pour qu’il colle à l’identité du joueur qu’il incarne. Ces gens, à qui l’on demande en somme d’être les acteurs d’un jeu de rôles, ont été choisis en fonction de leurs accointances avec le football et le nombre de leurs followers sur Twitter. «Il s’agit d’hommes et de femmes, entre 20 et 35 ans», précise Brunet-Moret.

Mot dièse #RTSMondial

Autre critère important, la RTS voulait un lien fort de ses footballeurs «maison» à des communautés spécialisées dans le ballon rond. Question de contaminer les réseaux le plus possible, avec le mot dièse #RTSMondial , associé à un fil Twitter spécifique. Ouvert donc à l’ensemble des twittos qui assisteront au match sur ce deuxième écran ou via leur propre compte.

Comme l’arbitrage s’est avéré être une question controversée depuis le début de la Coupe, l’homme en noir aura aussi son avatar, et si un joueur est expulsé, par exemple, son double pourra continuer à s’exprimer depuis le banc. Ce qui est impossible en réalité et fait le charme de l’opération interactive, où tout un chacun pourra évidemment réagir en direct.

Publicité