PlanetSolar, c’est parti: le multicoque a entamé lundi le premier tour du monde réalisé uniquement à l’énergie solaire. Le catamaran géant, géré depuis Yverdon-les-Bains (VD), a quitté lundi en début d’après-midi le port de Monaco.

La première étape conduira le bateau à Miami. Le catamaran de 31 mètres de long sur 15 de large est équipé de 537 m2 de panneaux solaires photovoltaïques. Il pèse 95 tonnes. Le fondateur du projet, le Neuchâtelois Raphaël Domjan, 37 ans, fait partie de l’équipage de six personnes.

160 jours de navigation

Pour faire le tour du monde par étapes, il faudra au moins 160 jours de navigation à PlanetSolar. Le tracé a été choisi pour bénéficier d’un maximum d’ensoleillement. Il passe par San Francisco, Sydney et Abu Dhabi notamment.

Avec ce projet, le MS Tûranor PlanetSolar veut démontrer le potentiel des énergies renouvelables et faire avancer la recherche. Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), qui soutient le projet avec 300 000 francs, est associé à l’aventure en qualité de «partenaire officiel».

Le nom Tûranor (force du soleil) vient du Seigneur des anneaux de Tolkien. Son capitaine est le Français Patrick Marchesseau.