On attendait David Rihs hier au TJ Soir. On se demandait comment le nouveau présentateur marquerait le coup après la consécration que lui réservait le jour même la couverture de L'illustré. Il paraît qu'il fait battre le cœur des téléspectatrices. Eh bien, «le séducteur qui s'ignore» l'a jouée modeste, fidèle à lui-même, sans un poil qui dépasse. Sauf entre les sourcils, qu'il ferait bien de débroussailler, histoire de dégager son regard. Pour le reste, on l'attend sur la durée.

Non, l'événement de la soirée hier, c'était incontestablement l'apparition de Dominique Schibli à l'heure de la Météo dans une sublime tenue rose shocking, imprimée de grosses fleurs, drapée autour d'une silhouette de rêve, toutes épaules dehors. Spectaculairement bronzée comme au retour des vacances, elle nous annonçait même du soleil, encore du soleil… Quoique, trop occupé à la regarder, on n'en soit plus si sûr à la réflexion. Plus elle parlait en effet, moins on l'écoutait, tout à l'irritation de ce que la caméra ne nous la montrât le plus souvent qu'à moitié, et toujours en femme tronc alors qu'on la voulait en pied pour mieux apprécier l'ensemble. Du coup, on se demandait: est-ce une robe qu'elle porte là, longue, courte, ou un maillot de bain? Quoi qu'il en soit, elle enfonçait largement la météorologue de service sur TF1 dans son tailleur-pantalon ivoire. Non seulement cette dernière n'avait pas son look, mais elle nous promettait de la pluie pour dimanche. Quel manque de goût!