A l'approche des élections fédérales de 1999, la TSR met en place une sorte de task force politique dans sa rédaction. Réunie autour de l'émission Droit de cité, l'équipe comprendra évidemment Eliane Ballif et Dominique von Burg, ainsi qu'une nouvelle venue: Manuelle Pernoud. L'ex-présentatrice du Téléjournal, qui avait déjà coproduit Table ouverte, présentera l'émission du dimanche midi en alternance avec ses deux collègues et Alain Hertig, le correspondant parlementaire de la chaîne à Berne. Pour l'occasion, la durée de Droit de cité sera augmentée d'une dizaine de minutes.

Un tabou fédéral brisé

L'émission débutera donc à 11 h 45 dès ce dimanche, avec un débat consacré à l'enseignement de l'anglais, auquel participeront notamment les conseillers d'Etat valaisan et genevois chargés de l'Instruction publique, Serge Sierro et Martine Brunschwig Graf. A l'heure où le canton de Zurich propose d'enseigner l'anglais avant le français, un tabou fédéral est brisé. Un groupe d'experts vient d'ailleurs d'emboîter le pas de la métropole zurichoise en préconisant l'apprentissage de l'anglais obligatoire pour tous les Suisses, ainsi que la généralisation de l'enseignement bilingue.

Qu'en pensent les téléspectateurs? Le standard téléphonique de Droit de cité sera ouvert à leurs réactions ce dimanche dès 11 h 45.

En plus de l'émission dominicale, la task force fédérale de la chaîne romande aura pour charge d'organiser des émissions «spécial votations» sur les principaux objets des scrutins fédéraux (sur TSR) et cantonaux (sur TSR2). Le 1er décembre, l'équipe de choc assurera la production d'une grande émission trilingue sur le thème «Vous avez dit Europe?».