Plus de 60 pandas de la réserve de Bifengxia ont enduré la secousse tellurique de magnitude 6,6 qui a ébranlé samedi le Sichuan, faisant 188 morts, 25 disparus et près de 11.500 blessés selon le dernier bilan officiel.

Ces ursidés, parmi lesquels aucun n’a été blessé, ont «enduré divers stades de traumatisme», selon un communiqué de leurs soigneurs publiés sur le site internet de la réserve.

Sur une vidéo mise en ligne, on voit un de ces pandas – animal d’habitude lent et placide – courir en tous sens au moment du séisme, puis tenter en vain de monter au plus gros arbre de son enclos.

Beaucoup d’autres pandas ont ainsi tenté de trouver refuge en hauteur, surpris par la secousse et les très nombreuses répliques qui ont suivi.

Mais «ils sont (depuis) redescendus des arbres», a expliqué à l’AFP Mme Ren Yao, porte-parole de la réserve de Bifengxia. «Ils sont à nouveau au sol, en train de manger et de jouer».

Il ne reste plus que 1.600 pandas en liberté dans le monde et quelque 300 en captivité, principalement dans le Sichuan.