80000: tel est selon l’agence européenne de l’aviation civile Eurocontrol le nombre de vols supprimés depuis jeudi en Europe. La paralysie causée par l’éruption de l’Eyjafjöll est pire que celle constatée à la suite des attentats du 11 septembre 2001, a affirmé le porte-parole de l’Organisation mondiale de l’aviation civile internationale, Denis Chagnon.

Un tiers des vols prévus lundi ont toutefois pu être effectués, soit 8000 à 9000, toujours selon Eurocontrol.

En Suisse, 300 vols ont été annulés lundi depuis Cointrin et 546 depuis Kloten.

La compagnie Swiss a annulé 400 vols lundi. Cinquante-trois de ses avions étaient cloués au sol à Zurich, Genève et Bâle, tandis que 25 de ses long-courriers étaient bloqués ailleurs dans le monde.

Certains vols ont toutefois repris lundi. L’Autriche et la Turquie, ainsi, ont totalement rouvert leurs aéroports et la Pologne a ouvert ceux de Varsovie et de Cracovie. Des vols ont quitté Amsterdam lundi soir et d’autres étaient annoncés en Allemagne.

L’espace aérien suisse sera de nouveau ouvert ce matin dès 8 heures. Le trafic sera remis en route progressivement sous la conduite de Skyguide

Swiss recommencera à voler ce matin également. Une grande partie des vols au départ et à destination de la Suisse seront assurés dès 10h.

Le directeur d’Eurocontrol, Bo Redeborn, s’attend à une augmentation des vols de 10 à 15% mardi et mercredi et espère un retour à la normale pour jeudi. Si l’Eyjafjöll se calme et si son voisin le Katla ne se réveille pas…