La paix des ménages est menacée. Non seulement par la sortie récente de Gran Turismo 4, mais aussi par la possibilité de piloter le bolide de ses rêves avec un volant, tel le Driving Force Pro de Logitech. L'entreprise vaudoise propose même de remplacer le fauteuil poussiéreux de grand-maman par un siège baquet. Son ambition: reproduire sur PlayStation les sensations que procure la conduite d'une voiture. Logitech vend le Driving Force Pro, qui comprend un pédalier, 199,90 francs. Il faut ajouter 449 francs pour acquérir le siège de compétition.

Si les circuits sinueux sont virtuels, les sensations sont bien réelles. Par retour de force, le volant rappelle vite au pilote ses mauvaises trajectoires, les vibrations en prime dès la première sortie de route. Robuste, le volant tourne jusqu'à 900 degrés, un angle inédit qui représente 2 tours et demi. Malheureusement, il crisse plus que les pneus de la voiture.

Compatible avec une trentaine de jeux

Logitech a pensé aux fous du guidon et prévient tout accident de salon. Un système antidérapant se cache sous les pédales d'accélération et de freinage et s'agrippe à la moquette. Deux appendices, qui font office de serre-joints, permettent de fixer le Driving Force Pro sur le plateau d'une table. Les mains adhèrent au revêtement caoutchouté du volant. Au centre de ce dernier, on retrouve les boutons usuels des manettes PlayStation. Les vitesses s'enchaînent soit par un levier séquentiel, soit par des touches placées au dos du volant.

Driving Force Pro se marie à merveille avec Gran Turismo 4. Il est compatible avec une trentaine de jeux de course automobile sur PlayStation uniquement. Pour les opus qui ne prennent pas en charge la rotation à 900 degrés, le volant passe en mode standard à 200 degrés.