Plus puissante et plus résistante, l’enceinte UE Megaboom de Logitech est convaincante

Test Le haut-parleur UE Boom évolue avec une version plus grande

La gestion des basses est un point encore délicat

Logitech tente à nouveau sa chance. Deux ans après avoir lancé le haut-parleur portable Boom, sous sa marque UE (Ultimate Ears), la société tente de ré­éditer ce succès avec le modèle ­Megaboom. Plus grand, plus résistant, plus puissant et plus… cher (399 francs), le haut-parleur convainc. Le modèle Boom coûte quant à lui 249 francs.

L’apparence de l’accessoire est en tout point similaire à celle de son petit frère, avec une forme de cylindre et un revêtement spécial pour le protéger des chocs, de l’eau et de la poussière.

Logitech est allé plus loin avec le Megaboom, car l’appareil ne résiste plus seulement aux éclaboussures, mais désormais à une immersion de trente minutes à un mètre de profondeur (certification IPX7).

Le Megaboom mesure 22,5 cm de haut (18,5 pour le modèle précédent) et pèse 876 grammes, un saut important depuis les 538 grammes de l’UE Boom. Les boutons sont les mêmes: sur le dessus, un pour allumer le haut-parleur, l’autre pour effectuer l’appairage via Bluetooth. Sur le bas, un connecteur mini-USB pour le charger et une prise mini-jack. Ces deux prises sont protégées par un embout en plastique.

Sur le côté, les boutons pour régler le volume – appuyer sur les deux en même temps indique, de manière vocale, le niveau de la batterie. Son autonomie a été améliorée, avec désormais une vingtaine d’heures à disposition – la charge complète prend environ 2,5 heures. Pour la connectivité, une nouvelle version de Bluetooth est intégrée, avec une portée effective d’une vingtaine de mètres désormais. L’appairage avec un smartphone nous a semblé plus facile qu’avec le modèle précédent.

Pour le son, le Megaboom est logiquement plus puissant, avec une possibilité d’avoisiner les 110 décibels. Pour un usage normal, l’accessoire affiche de bonnes qualités. Il comporte deux haut-parleurs de 5 cm sur les côtés qui sont mieux capables de diffuser les basses que sur le modèle précédent.

L’application pour smartphone propose quatre modes prédéfinis: standard, amplifications des graves, environnements exigus et voix. On préfère nettement utiliser un cinquième mode («personnalisé»), permettant de régler plusieurs fréquences (150, 300, 1000, 4000 et 8000 Hz). Le haut-parleur ne gère en effet par défaut pas très bien certaines basses et il faut personnaliser le paramétrage pour obtenir un son de qualité, bien diffusé dans l’espace.

Quelles innovations attendre pour la suite? «Nous croyons fermement au partage de la musique. En janvier, nous avons annoncé que nous allions mettre à jour nos logiciels cet été pour connecter plus de dix Boom et Megaboom. Et d’autres innovations pourraient suivre cette année via des mises à jour logicielles», affirme Rory Dooley, directeur de Ultimate Ears. Le responsable poursuit: «Depuis l’introduction de l’UE Boom en 2013, nous avons lancé plusieurs innovations sur le marché, comme l’intégration d’une fonction de réveil, le paramétrage du son et plus récemment la possibilité d’allumer et d’éteindre le haut-parleur à ­distance.»

«D’autres innovations pourraient suivre cette année via des mises à jour logicielles»