Il y a quelques semaines, la nouvelle réjouissait de nombreux internautes suisses. Le petit opérateur téléphonique alémanique lançait sur le marché une offre d'accès à Internet (baptisée «Flat rate») à un prix forfaitaire de 495 francs par année (soit 41,25 frs par mois), incluant connexion et communications. Pour en bénéficier, il faut souscrire un abonnement de douze mois (ou de trois mois pour 185 francs) et présélectionner ses appels téléphoniques chez Prime Line.

Mais depuis quelques jours, le forum du site Web de l'ASDI (www.asdi.ch) est rempli de messages de personnes qui ont souhaité s'abonner à cette offre mais qui n'arrivent pas à en bénéficier malgré leur inscription chez Prime Line. Certains ont même reçu une facture, qu'ils ont payée et puis plus rien… Quand ils s'adressent chez Prime Line, on leur dit de patienter! Mais certains attendent depuis cinq ou six semaines.

Président de l'ASDI, Marc-Olivier Peyer relève qu'il n'est encore parvenu à contacter personne ayant réussi à s'abonner à l'offre de Prime Line. Visiblement, l'opérateur craint d'être submergé par des connexions qu'il aura de la peine à assurer et limite drastiquement le nombre de ses abonnés. Mais il se refuse à l'admettre publiquement.

N. W.