Avec 5,6 mios de pages vues par mois, romandie.com se place parmi les sites les plus fréquentés de Suisse romande. En plus d'un annuaire façon Yahoo!, d'un système d'enchères et d'adresses e-mails gratuites, le site propose désormais son propre moteur de recherche. Explications avec Stefan Renninger, de Virtual Network SA qui gère le portail.

Le Temps: Quelle est la différence entre l'annuaire et le moteur de recherche?

Stefan Renninger: L'annuaire permet de retrouver des sites romands selon la catégorie dans laquelle nous les avons classés après inscription. Nous recevons près de 100 demandes par semaine, nous n'en acceptons que 20. Les sites doivent être suisses et francophones. Le système n'enregistre que leur nom et une brève description. Le moteur de recherche est complémentaire car il va surfer sur toutes leurs pages, soit plus de 500 000 pour 5000 sites recensés.

– «sear.ch» cherche dans tous les sites dont l'adresse se termine par «.ch» et dont le texte est en français. N'est-ce pas plus efficace?

– Il n'y a pas concurrence. Leur système est objectif et automatique. Il scanne tous les «.ch». Le nôtre nécessite une sélection manuelle. Nous pouvons donc tenir compte des sites romands se terminant en «.com».