Dans un coin du stand Acer, quatre netbooks. A leur vision, presque le sentiment d’observer les exemplaires d’une espèce en voie de disparition. En cet été 2012, la mode n’est vraiment plus celle des mini-ordinateurs bas de gamme. Au contraire, l’offensive d’Intel pour lancer les ultrabooks, ces ordinateurs très fins haut de gamme, porte ses fruits. Tous les fabricants de PC, de Dell à HP, en passant par Samsung et Lenovo, présentent lors du salon IFA de Berlin des appareils haut de gamme. Le design est résolument inspiré des MacBook Air d’Apple, et chacun tente d’y apporter sa touche personnelle. Mais tous ont eu la même idée: fusionner l’ultrabook avec la tablette, pour proposer des tablettes sur lesquelles peuvent se clipper un clavier.

Le résultat n’est a priori pas encore entièrement abouti, le système de fixation du clavier n’étant pas toujours au point. Reste aussi à voir si les consommateurs voudront de tels appareils hybrides, tournant avec un Windows 8 (lancement fin octobre) qui a encore tout à prouver. En face, Android, le système de Google, marque de nombreux points, avec une emprise de plus en plus importante sur les smartphones, et même les appareils photo via Samsung.

Côté téléviseurs, la course au gigantisme se poursuit, le prochain champ de bataille se situant autour de la technologie OLED de très haute qualité.