Court-circuit

Sunrise achève le roaming

Ce lundi marque une étape importante dans le scandale des prix trop élevés du roaming. Car ce 17 août 2015, c’est presque la fin des tarifs d’itinérance qu’il faut célébrer. Le trait est certes un peu forcé, mais le lancement ce jour par Sunrise d’un nouvel abonnement s’assimilant à du roaming quasi illimité mérite d’être mentionné. L’offre Freedom Super Max de l’opérateur com­prend, depuis tous les pays européens, les Etats-Unis et le Canada, des appels illimités, la réception sans frais d’appels, des SMS illimités et enfin un volume d’un Go de données. Le tout pour 130 francs par mois.

Sunrise n’innove pas totalement. Salt a déjà une offre comparable, coûtant 135 francs par mois. Swisscom applique une grille tarifaire différente, et son abonnement le plus proche est proposé à 179 francs. Désormais, les trois opérateurs proposent donc du roaming quasi illimité – un Go de données est certes insuffisant pour une utilisation professionnelle, mais suffisant pour les vacances.

Bien sûr, 130 francs ou plus par mois demeure onéreux. Mais il n’y a ensuite, a priori, plus de mauvaise surprise sur la facture mensuelle. De plus, Sunrise (délai de 30 jours) et Salt (60 jours) permettent de changer d’abonnement avec un préavis relativement court. Il reste bien sûr beaucoup à faire pour tuer définitivement le roaming. Mais la multiplication des abonnements «tout compris» est une étape majeure.