Kurt Schiltknecht

Deux jours avant la réunion fatidique, le 27 septembre, l’économiste de la BNS invite sa direction à fixer un objectif de cours face au mark allemand. «Le marché n’est plus en mesure de décider de lui-même la direction des taux de change.»

Fritz Leutwiler

Le 29 septembre 1978, le président de la Banque nationale suisse décide de passer à la vitesse supérieure. Il présente le projet de message qui avertira de l’objectif de la BNS de faire ­remonter le cours de 100 deutsche mark au-dessus de 80 francs.

Pierre Languetin

La matinée du jour J, le 1er octobre, le numéro 3 de la BNS exhorte les employés de la salle des changes. «Je suis resté quelques heures. Je leur disais: 80 000 dollars? Achetez-les! 100 000? Allez-y! En quatre jours, nous en avons acheté 4 milliards.»