Dix-huit millions de francs, dont la moitié pour les droits télévisés; plus de 150 personnes sur place dont une trentaine affectées exclusivement aux compétitions d'aviron dont le service public suisse a reçu le mandat d'assurer la retransmission, SRG-SSR idée suisse mobilise les grands moyens pour couvrir du 15 septembre au 1er octobre les jeux olympiques de Sydney.

Partie prenante de l'opération, la TSR a levé hier le voile sur son propre dispositif. Afin de gérer le décalage horaire – l'Australie vit avec neuf heures d'avance – c'est le canal TSR2 qui sera mobilisé. Au programme: la retransmission des épreuves reines (athlétisme, natation, gymnastique) mais aussi celles où s'alignent des athlètes suisses (voir ci dessous). La TSR dépêchera 22 personnes à Sydney, une quarantaine d'autres seront sur le pont du Centre Sport à Genève.

Pour retransmettre les JO, le service public suisse bénéficiera de six lignes simultanées. Cinq véhiculeront les images de l'UER, la sixième sera utilisée pour envoyer des sujets estampillés maison ou des compétitions non couvertes par l'UER. Tous les changements de programmes susceptibles d'intervenir au gré des résultats des représentants suisses seront annoncés à l'antenne et sur le site du département des sports (tsr.ch/sports).