Des scientifiques allemands ont réussi à créer un «bouclier d’invisibilité». Celui-ci permet de ne plus voir les objets, en courbant les ondes lumineuses.

Cet exploit, relaté dans la dernière livraison de la revue Science, pourrait permettre, à l’avenir, de rendre invisibles des objets de grande taille mais, à ce stade, les scientifiques ne veulent pas envisager les applications possibles de leurs avancées.

«Pour le moment, cette technique de dissimulation est seulement un repère, merveilleux et exaltant, qui montre de quoi est capable l’optique de transformation», déclare Tolga Ergin, de l’Institut de technologie de Karlsruhe.

Le «masque» d’invisibilité est constitué de lentilles spéciales qui courbent les ondes lumineuses. Tolga Ergin et ses collègues ont utilisé des cristaux photoniques appelés métamatériaux, qui guident et contrôlent la lumière.

«C’est très excitant, parce que l’homme a toujours songé à devenir invisible ou à disposer de masques d’invisibilité, a dit Tolga Ergin. C’est là une première preuve du principe. Cela montre que la technique marche.»