BP avait placé de gros espoirs vendredi dernier sur un entonnoir d’acier de 12 mètres de haut et d’une centaine de tonnes (photo) qui devait être déposé sur le puits pour canaliser la fuite. La formation de cristaux lors de la rencontre du gaz sous pression et de l’eau de mer a cependant provoqué l’échec de l’opération et le retrait, samedi, du couvercle.

La compagnie a annnoncé qu’elle allait tenter de placer un nouvel entonnoir d’ici au milieu de la semaine. Le nouveau système sera «beaucoup plus petit», ce qui risque de le rendre moins efficace. Mais de l’eau chaude et du méthanol seront injectés à l’intérieur, dans l’espoir d’empêcher la formation de cristaux.