Les petits investisseurs américains se ruent depuis quelques semaines sur les valeurs Internet, attirés par l'appât d'un gain rapide et convaincus de l'importance croissante du réseau au cœur des communications et des échanges commerciaux. Ces toutes jeunes sociétés, comme le site de vente de livres Amazon. com, le créateur de logiciels pour sites Inktomi, ou le guide de recherche Lycos, ont vu leur valeur doubler au cours des deux dernières semaines.

Jeudi, après avoir annoncé un bénéfice du double des prévisions des analystes, l'action du site d'entrée sur Internet Yahoo grimpait de plus de 8 dollars. Les valeurs boursières d'Amazon et de Yahoo, toutes deux créées en 1994, frôlent les 10 milliards de dollars, comparables à celles de respectables entreprises.

La question, à terme, sera de savoir si ces sociétés valent les milliards qu'elles pèsent en Bourse. Mais la tendance semble profonde: en dehors des mouvements boursiers, compagnies de télécommunication et groupes de médias accélèrent les grandes manœuvres pour intégrer Internet à leurs produits.